Astrophotographie

Depuis que je fais de la photo, l'astrophotographie m'a toujours intrigué. Ce n'est que tout récemment que j'ai réussi à obtenir des résultats vraiment à mon goût. C'est un art très situationel; il faut être au bon endroit au bon moment, avec le bon équipement.

Pour ceux qui aimeraient tenter le coup, voici quelques conseils:

-Trouver l'endroit le plus noir possible, éloigné des lumières de la ville.

-Choisir une nuit sans lune, avec un ciel dégagé

-Utiliser un apareil photo relativement récent ainsi qu'un objectif à très grand angle et ouverture de f2.8 ou plus rapide.

-Un bon trépied est essentiel, vous devrez utiliser des temps d'exposition de 15 à 30 secondes.

-Focuser manuellement sur l'étoile la plus brillante en utilisant le mode "live view" et la fonction zoom.

-Un déclencheur à distance peut aider à réduire le "camera shake". Si vous êtes aussi parano que moi, et que vous utilisez un DSLR, vous pouvez utiliser la fonction "Mirror Up". Le but est d'éliminer ce qu'on appele le "mirror slap". Quand on prend une photo, le mirroir qui nous permet de voir dans le viseur se déplace rapidement pour exposer le mécanisme d'obturation à la lumière ambiante. Le tout est fait en une fraction de seconde et le mouvement du mirroir peut causer un peu de mouvement, particulièrement avec les appareils "full frame" car le mirroir est beaucoup plus gros. En utilisant le mode mirror up, il faut appuyer sur le déclencheur une première fois pour dégager le mirroir, puis une deuxième pour démarrer notre exposition. Les appareils mirrorless ne sont évidemment pas affecté par ce problème car ils n'ont pas de mirroir mais plutôt un viseur électronique.

Les photos suivantes ont été prise avec un Nikon D750 et une lentille Nikkor 14-24mm f2.8. Les expositions varient de 25 à 30 secondes, toutes à f2.8 à un ISO de 5000 à 6400.

Il est aussi très important de retoucher les photos en utilisant un logiciel comme Adobe Lightroom. Les photos précédentes ont des ajustements mineurs de balance de blancs, contraste, luminosité et clarté. Si on veut faire ressortir encore plus la voie lactée, on peut faire un ajustement local et ajouter encore plus de contraste, saturation et un peu de luminosité sur la zone où se trouve la voie lactée.

Voici 2 photos sur lesquelles j'ai passé un peu plus de temps: